Crédit Théa Wang

Crédit: Théa Wang

Crédit: Théa Wang

Je déshonore mon père, série 5 dessins, 26x20cm, 2016.

Ci-dessus se trouve une série de cinq phrases - en créole réunionnais - prononcées par mon père dès mon plus jeune âge. Castratrices et imposées par la voix supérieure, la voix autoritaire. Des injonctions qui sont déjouées en refusant ce modèle de masculinité.

____

“I dishonour my father, series of 5 drawings, 26 x 20cm, 2016”
Above is a series of five sentences - in Reunionese Creole - uttered by Brandon’s father when
Brandon was a child. These injunctions sound castrating and imposed by a superior and
authoritative voice, though they are thwarted by refusing this specific model of masculinity.

____

Terla néna in séri de sink fraz di par mon papa kan mi té ti. Lo bann injonksyon lé déjoué an refusant so modèl de boug :

- ‘‘ Ou yèm boug koué ? ’’(Fr) : "Est-ce que t’aimes les hommes ?"; (Eng) : "Do you like men?";

- ‘‘ Poupet lé pou ban ti fi sa ! ’’ (Fr) : " Les poupées sont pour les filles "; (Eng) : 'Dolls are for girls' ;

-‘‘ Konport a ou kom lo zhom ! ’’ (Fr) : " Comportes toi comme un homme ! "; (Eng) : ‘Behave like a
man!’;

-‘‘ Kan sa i présent un ti kopine la ? ’’ (Fr) : " Tu me présentes quand une petite copine ?"; (Eng) : ‘When are you going to introduce me to a girlfriend?’ ;

- “ Mi ve pa que mon marmay lé kom un ti fi moin ! ’’ (Fr) : " Je ne veux pas que mon enfant soit comme une fille! "; (Eng): ‘I don’t want my child to look like a girl !’.